Printemp au rucher

CJ et JPM sont monté au rucher le 3 juin pour effectuer ce que les apiculteurs appellent une division.

La ruche numéro 1 est en effet très forte et nous souhaitons augmenter le nombre de colonies pour arriver à trois comme cela est prévu dans la convention passée avec la Ville de Paris.

Pour cela, nous prenons délicatement les cinq premier cadres du corps de ruche et nous les installons dans une ruche neuve avec des abeilles en nombre suffisant pour s'occuper des couvains à naître.

Chaque corps de ruche est complété avec des cadres neufs.

Puis la nouvelle ruche est installée en provisoire plus haut dans le rucher à l'ombre des haies.

Si tout va bien nous aurons une nouvelle reine dans 25 jours environ.

Espérons que le temps se maintienne au beau.... 

Le 4 juin, CJ et JPM ont installé la ruche numéro 3 à sa place définitive. Quand ils ont ouvert la porte, les abeilles se sont précipité dehors, mais sans être agressives. Certaines ont commencé leurs vols d'orientation, tandis que d'autres s'agitaient sur la planche de vol. Est-ce un indice certain de la perception de l'absence de reine ? 

Le 5 juin, les ruches 1 et 2 sont en pleine activité. La 1 qui a été divisée reste très active. La 3 est moins active mais il y a un mouvement régulier de butineuses sur la planche de vol. Comme elles ont reçu du sirop, on peut aussi comprendre qu'elles ne se précipitent pas trop à l'extérieur pour l'instant.

Les accacias de la butte sont en fleur, mais on ne voit pas d'insecte sur les bouquets. Où vont-elles donc butiner ?


le 06 juin 2013

Classé dans : Nos abeilles - Mots clés : Gabrielle, rucher

.