Entretien avec Eric Lejoindre

Eric Lejoindre

Rendez-vous avec Eric Lejoindre, tête de liste PS, qui nous a reçus en compagnie de Violaine Trajan, adjointe de Daniel Vaillant - maire sortant- en charge de la Petite Enfance, de la Jeunesse et de la Famille.


  • ADDM18 : Vous engagez-vous à redonner à la Place des Abbesses un aspect qui permette à nouveau d'y circuler librement (à l'heure actuelle, c'est impossible) et de profiter de la vue de l'église St-Jean et l'entrée de métro Guimard, deux monuments protégés (le premier vient d'être classé, en novembre 2013, au titre des Monuments historiques, le second est inscrit à l'inventaire supplémentaire depuis mai 1978) ?

    À cet effet, l’autorisation accordée au manège ne devrait être que ponctuelle, la décoration très criarde de "poulbots" devrait être revue (nous sommes dans un périmètre protégé), et la baraque de vente supprimée.

    Eric Lejoindre : Je reconnais que ce manège est grand et bien peu esthétique. Cependant, il plaît aux enfants, et évite l'installation d'autres nuisances, En outre, étant fermé, il ne fait pas beaucoup de bruit. Il y a effectivement le problème de la baraque de vente, et le fait que le montant de l'indemnité perçue pour l'occupation permanente de l'espace de la place des Abbesses est extrêmement faible : il importera d'en discuter avec le propriétaire du manège.

    Par ailleurs, il faut reconnaître que les problèmes de propreté de la place des Abbesses (poubelles, urine, papiers et détritus…) appellent une solution dans les meilleurs délais. (Un dossier complet sur les problèmes de la place des Abbesses est remis par l'ADDM18 à M. Lejoindre).

  • Vous engagez-vous à restaurer le jardin Frédéric Dard et surtout à le sécuriser par l'installation d'une clôture, absolument indispensable pour préserver l'intégrité du site, ainsi que la sécurité et la santé du voisinage ?

    Je vous avoue que je croyais le problème réglé. C'est en principe la DEVE (Direction des Espaces verts et de l'Environnement) ainsi que M. Pascal Julien qui en sont responsables.(l'ADDM18 fait remarquer que la DEVE relève de la Mairie de Paris, et que la responsabilité de la sécurité des espaces publics incombe aux équipes municipales. Un dossier complet sur le jardin F. Dard est remis à M. Lejoindre, qui s'engage à examiner ce problème à fond)

  • Vous engagez-vous à remédier aux nuisances sonores de plus en plus envahissantes dans tout le secteur de Montmartre : musiciens de rue (très souvent équipés d'une sono) à toute heure, plus particulièrement nombreux en certains points stratégiques, comme la place des Abbesses, ou les escaliers place du Calvaire ; et aussi tapages nocturnes (fêtes et réunions sauvages dans les espaces publics comme le jardin F. Dard ci-dessus)

    En liaison avec Anne Hidalgo (laquelle réfléchit d'ailleurs à la création d'un poste d'Adjoint au maire pour la Nuit), nous envisageons de mener dans l'arrondissement l'expérimentation dite des "Pierrots de la nuit". Je vous rappelle qu'il s'agit de comédiens spécialement formés qui interviendraient dans les divers endroits où se produisent des nuisances sonores, notamment les bars et terrasses ouverts très tard dans la nuit, pour expliquer, raisonner et obtenir une réduction des manifestations bruyantes.

    Nous travaillons et continuerons de travailler en lien étroit avec Nelson Bouard, le Commissaire du 18ème arrondissement, qui va d'ailleurs préciser d'ici peu quelle sera la réglementation des autorisations accordées aux musiciens de rue ; c'est d'ailleurs au Commissariat d'intervenir pour éviter les abus et débordements.

  • Vous engagez-vous à lutter contre l'insécurité créée par les divers vendeurs à la sauvette (tresseurs, etc) et autres joueurs de bonneteau sévissant aux alentours de la place Saint-Pierre et de la rue de Steinkerque ?

    Les joueurs de bonneteau peuvent maintenant être poursuivie pour "escroquerie". Leur présence rue de Steinkerque a d'ailleurs pratiquement cessé ces dernières semaines. Par ailleurs, nous envisageons, en concertation avec la RATP de poser des affichettes informant et prévenant les touristes dans les stations de métro Anvers et Abbesses. Nous prenons également contact avec des éditeurs de brochures et guides touristiques à l'étranger, afin qu'ils mentionnent les risques inhérents à ce type d'activités.

  • Vous engagez-vous à réprimer strictement et durablement la vente d'alcool sur les terre-pleins du boulevard et autour du parvis du Sacré-Cœur ?

    En ce qui concerne cet espace, j'ai l'intention de travailler en coopération et concertation avec les maires des 10ème et 9ème arrondissements. Et là encore, nos liens avec le Commissariat seront sur ce point maintenus et renforcés.

  • Vous engagez-vous à entretenir et reboiser dans les règles de l'art les espaces verts du 18ème arrondissement, et notamment la Cité internationale des Arts ? Et à assurer l'entretien et le reboisement des cimetières ?

    Sur tous ces points, je vous renvoie à la Direction des espaces verts. Cependant, je voudrais vous faire part de quelques observations, et de quelques idées : je pense notamment qu'il serait bon de planter tous les coins ou recoins des rues et les terrains vagues oubliés ou inexploités du dix-huitième arrondissement. Et que cette action implique tout le monde : jeunes, moins jeunes, et vieux.

    Je pense aussi aux jardins ou potagers partagés ... Je vois dans tous ces projets trois grandes idées : ce serait tout d'abord une bouffée d'oxygène, de vert au cœur de la ville ; la possibilité de mieux respecter l'environnement par l'embellissement des rues ; et enfin, cela faciliterait les rencontres intergénérationnelles. Tout cela reste bien sûr à organiser.

    Et pour conclure, je suis d'avis que pour tout arbre abattu un nouvel arbre devrait être systématiquement planté.

  • Vous engagez-vous à rendre payantes les 45.000 places de stationnement proposées à Paris pour les deux roues, et à verbaliser systématiquement les stationnements sauvages des deux-roues motorisés ?

    Après avoir un temps envisagé de rendre payantes les places de stationnement pour les deux-roues, Anne Hidalgo s'oriente désormais vers un élargissement de l'offre de places et un renforcement des sanctions pour les véhicules garés sur les trottoirs.

  • Vous engagez-vous à redonner aux piétons l’espace auquel ils ont droit, et pour cela à faire respecter la nouvelle réglementation de la Direction de l’Urbanisme concernant les terrasses (juillet 2011) ?

    Pour le règlement des terrasses, il semble que l'augmentation des amendes soit à l'étude au niveau de l'Assemblée nationale. De notre côté, nous nous engageons à poursuivre et renforcer la politique appliquée ces derniers temps : fermetures administratives et/ou non renouvellement d'autorisations pour les établissements qui contreviennent, de manière répétitive, à la réglementation de la Direction de l'urbanisme.

  • Vous engagez-vous à obtenir pour Montmartre suffisamment de moyens concernant la propreté et la sécurité, compte tenu du nombre très important de visiteurs (12 millions par an) ?

    Sur cette question des moyens supplémentaires à mobiliser, Eric Lejoindre n'a pas pris d'engagement.

  • Vous engagez-vous à faire le nécessaire pour obtenir le classement de Montmartre en zone AVAP (Aire de Mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine) ?

    Sur ce point, comme sur le point suivant (Chemin de Lumière" d'Henri Alekan), je ne peux vous répondre dans l'immédiat, je ne connais pas assez ces deux dossiers.


    Mise à jour du 20 mars 2014


    Eric Lejoindre vient de nous envoyer sa réponse sur les deux points qu'il ne connaissait pas de façon précise lorsque nous l'avons rencontré.

    Suite à notre rencontre, vous m'avez récemment adressé un mail m'interrogeant sur deux points précis que sont le classement de Montmartre en zone AVAP et la remise en état du "chemin de lumière" entre la rue Lamarck et le Sacré Coeur.

    L'AVAP a pour objectif la protection et la mise en valeur du patrimoine sur un périmètre défini. Ce dispositif réglementaire - dont aujourd'hui à Paris, seul le Marais bénéficie - fixe des contraintes fortes. Il est ainsi extrêmement difficile d'opérer le moindre changement sur les façades ou dans les bâtiments. Si le quartier Montmartre n'est pas concerné par cette mesure poussée, il dispose déjà de règles dérogatoires au Plan Local d'Urbanisme, afin de protéger aspects paysagers et urbains, qui nous paraissent aujourd'hui suffisantes. Ainsi, la hauteur des immeubles et leur physionomie sont contraintes (Annexe I du PLU). De plus, toutes les évolutions d'urbanisme sont soumises à l'avis de l'Architecte des Bâtiments de France.

    Cependant, lors de sa prochaine révision, nous inscrirons dans le Plan Local d'urbanisme (PLU) l'obligation de maintenir l'affectation "commerce ou artisanat" de locaux commerciaux lors des cessions de fonds ou de baux. Cette obligation permettra de protéger et maintenir le commerce et l'artisanat dans les quartiers (comme par exemple rue des Abbesses).

    En ce qui concerne les lumières placées dans les pavés le long de la rue Chevalier de La Barre, comme vous le savez, le coût de réparation est très important. L'intervention n'a pas pu être programmée jusqu'à présent par les services de la voirie. Cependant, nous étudierons la possibilité d'intégrer ces travaux dans l'opération de réaménagement de la rue de Steinkerque.

  • Vous engagez-vous à faire remettre en état le « chemin de lumière », œuvre de Henri Alekan et Patrick Rimoux, dans les escaliers de la rue du Chevalier-de-la-Barre ; les balustrades des escaliers Mont-Cenis (entre la Rue Custine et la Rue Lamarck ) ; les grilles du Jardin Louise Michel ; les entourages des massifs sur les Boulevards de Clichy et Rochechouart ?

    Cf ci-dessus

  • Vous engagez-vous à intervenir efficacement auprès de la RATP pour que des Montmartrobus électriques soient commandés, et pour que la périodicité de ce Montmartrobus soit améliorée ?

    Je peux vous confirmer qu'il n'existe actuellement pas de fabricants pour des véhicules compatibles avec la configuration des rues de Montmartre. Toutefois, sachez qu'il existe maintenant un nouveau système de rechargement électrique qui devrait permettre d'améliorer les choses.

  • Vous engagez-vous à intervenir auprès de la Direction des Affaires Culturelles pour que l’avenir de l’espace vert protégé en haut de la Rue Lamarck soit assuré ? Un rapport du Service de l’Arbre de la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement mentionnait, en avril 2010, outre 3 arbres morts et 4 très dépérissants qui ont dû être abattus, 19 arbres « en phase de dépérissement prononcé et irréversible ». Or rien n’a été replanté, et lorsque, il y a plusieurs années, des replantations ont suivi l’abattage consécutif au remplacement de la palissade, il n'y a pas eu le moindre suivi ni arrosage, et tous les arbres replantés sont morts ...

    En ce qui concerne cet espace vert du haut de la Rue Lamarck, je vais prendra contact avec la Direction des Affaires Culturelles (branche "cultuelle") pour qu'il soit imposé aux Religieuses qui en ont la jouissance de faire procéder à l'arrosage lors de la replantation d'arbres. On évitera ainsi que se reproduise la situation antérieure (arbres morts faute de soins), et l'on pourra alors pérenniser cet espace vert dont une vingtaine d'arbres sont en mauvais état.


le 18 mars 2014

Classé dans : Municipales 2014 - Mots clés : aucun

.